Le coussin berlinois est-il le seul moyen de réduire la vitesse ?

La prévention routière est au cœur des priorités de nos dirigeants et des collectivités françaises. Le nombre d’usagers de la route augmente chaque année et leur sécurité est impérative.

Les aménagements de voirie dans le but de ralentir la circulation sont multiples. Les moyens déployés pour sanctionner les chauffards sont aussi diversifiés.

Le respect du code de la route n’est pas toujours une réalité, les ingénieurs doivent sans cesse développer de nouvelles stratégies pour instaurer des aménagements de ralentissement comme les coussins berlinois.

Qu’est ce que le coussin berlinois ?

Le coussin berlinois est un ralentisseur de circulation, on l’appelle aussi « ralentisseur berlinois » ou « ralentisseur cassis ».

Véritable aménagement de la voirie, ce dispositif a été pensé pour faire baisser la vitesse des automobilistes dans les zones à risques. On le retrouve généralement à proximité des zones 30, dans les rues à fort trafic piéton, près des écoles et des hôpitaux.

Le coussin berlinois est une surélévation de la chaussée. Il est visible grâce à ses bandes réfléchissantes et il est annoncé en amont par une signalisation horizontale pour prévenir les conducteurs du ralentissement à venir.

Le ralentisseur berlinois a pour but de ralentir la vitesse des véhicules légers. Sa forme rectangulaire et étroite est idéale pour laisser passer les cyclistes à droite de la chaussée tout en freinant les voitures.

Chez Sino Concept, le coussin berlinois est fabriqué à 90 % en caoutchouc recyclé avec une surface d’un coefficient SRT anti-glissement supérieur à 0,45. Notre produit permet une meilleure adhérence et un contact plus souple pour ne pas endommager les véhicules.

Notre coussin berlinois se différencie des autres types de ralentisseurs par son efficacité, sa solidité et sa simplicité d’installation.

Comment fonctionne le coussin berlinois ?

Le coussin berlinois fonctionne de manière simple et efficace. Son objectif est de réduire la vitesse des voitures et des autres véhicules légers, tout en laissant circuler sans perturbation les deux roues, les véhicules de secours et autres poids lourds.

Les usagers sont systématiquement avertis par une signalisation horizontale, ce qui leur permet d’anticiper l’obstacle en commençant à réduire leur vitesse. En passant sur le coussin berlinois, l’automobiliste ne va pas endommager son véhicule. En respectant la limitation de vitesse imposée dans la zone de ralentissement, il va franchir en douceur ce dispositif, sans secousse.

Pour que les usagers circulent en toute sécurité, le coussin berlinois est équipé d’une surface texturée antidérapante. Les glissements sont ainsi évités et les piétons en sont d’autant plus protégés.

N’hésitez pas à consulter notre Guide d’achat pour coussin berlinois.

Quelles sont les alternatives au coussin berlinois ?

Le coussin berlinois met la barre haute, il est souvent privilégié par rapport à ses concurrents de par ses nombreux avantages.

D’autres dispositifs de ralentissement existent, tous ne sont pas aussi efficaces que le berlinois mais des alternatives sont possibles.

Parmi elles, on retrouve :

  • Le ralentisseur trapézoïdal : appelé aussi « passage piétons surélevé ». En effet, c’est un aménagement de voirie nécessitant une surélévation de la chaussée en enrobé. Ce ralentisseur est aussi un passage pour piétons et leur permet de traverser de manière sécurisée.
  • Le prolongement de trottoir : par la réduction de la taille de la chaussée, l’augmentation de celle du trottoir va aider à réduire la vitesse du trafic. En effet, les véhicules auront moins d’espace et moins de visibilité pour accélérer.
  • Les chicanes : dans le but de perturber la conception de la route des conducteurs en créant des extensions alternatives de part et d’autre de la chaussée, les collectivités incitent les automobilistes à ralentir aux abords de ces chicanes.
  • Le rond-point : îlot implanté au milieu d’une intersection, il est installé dans les villes et villages. Il a pour but de ralentir la vitesse de circulation, tout en fluidifiant les zones de croisements. Les embouteillages sont ainsi évités et le trafic est régulé.
  • La signalétique : une stratégie souvent sous-estimée mais une des plus efficaces. Son but est de faire ralentir les véhicules en mettant des panneaux de signalisation spécifiques comme les panneaux de stop, les panneaux de limitation de vitesse, les panneaux indiquant les dangers, etc. La prévention routière par la signalisation permet de prévenir tous les usagers des évolutions des conditions de la chaussée.

Différences entre le coussin berlinois en caoutchouc recyclé et en asphalte

Le coussin berlinois en caoutchouc recyclé et le ralentisseur en asphalte ont tous les deux l’objectif premier de faire ralentir les véhicules sur la voie publique afin de protéger les usagers les plus à risque comme les piétons et les cyclistes.

Néanmoins, ces deux dispositifs présentent des différences à prendre en compte :

  • Le coussin en asphalte nécessite un entretien régulier et peut développer des trous ou des fissures après un court laps de temps, tandis que le coussin berlinois en caoutchouc recyclé ne demande pas d’entretien régulier et offre une bonne tenue dans le temps.
  • L’asphalte n’absorbe pas autant le bruit que le caoutchouc recyclé. Les coussins en caoutchouc recyclé causeront moins de nuisances sonores pour la population.
  • Le coussin berlinois en caoutchouc recyclé est doté de caractéristiques antidérapantes contrairement au coussin en asphalte qui est brut.

Les deux types de ralentisseurs sont proposés sur le marché à des prix très variables en fonction de la qualité des matériaux utilisés. La sécurité routière est la priorité, les dispositifs bon marché peuvent présenter des défaillances techniques et nuire à la prévention. De plus, lorsque l’aménagement n’est pas conforme, il faut généralement ajouter le coût de d’une réhabilitation.

Tout savoir sur le budget à prévoir pour l’achat d’un coussin berlinois.

Le coussin berlinois endommage-t-il votre voiture ?

Non, le coussin berlinois n’a pas d’impact physique sur les véhicules qui le franchissent. Son rôle est de réduire la vitesse des automobilistes sans qu’ils aient à freiner brusquement ou à s’arrêter.

De par sa forme rectangulaire et étroite, le ralentisseur berlinois est positionné sur la route de manière à sécuriser au maximum les usagers. Les conducteurs de véhicules légers sont alertés par une signalisation horizontale avant de le franchir et peuvent donc anticiper cet obstacle.

Les piétons sont protégés par le ralentissement du trafic, généralement en zone 30, ces dispositifs ne sont pas violents pour les véhicules et ne créent pas d’accélération à l’issue.

Pour une installation aux normes, il est important de veiller aux recommandations du CEREMA.

QUI SOMMES-NOUS?

Vous souhaitez en savoir plus sur nous, sur notre savoir-faire et où nous fabriquons nos produits ?

A propos

COUSSINS BERLINOIS

SUIVEZ NOUS SUR LINKEDIN

Notre entreprise

Notre PDG

CONTACTEZ NOUS

Vous avez besoin de conseils sur nos produits ? N'hésitez pas à nous contacter, nous serons ravis de vous aider.

Contact