Réglementation et normes des coussins berlinois CERTU : explications

Comme nous l’expliquons dans l’article normes des coussins berlinois en France, les coussins berlinois doivent respecter de nombreux critères pour être installés en toute sécurité sur la chaussée.

Et le terme « coussin berlinois CERTU » a longtemps été utilisé pour appliquer ces réglementations. Mais que veut dire CERTU ? Ces normes s’appliquent-elles seulement aux coussins berlinois et sont-elles obligatoires ?

Le certu, un service dissout au profit du cerema

CERTU est l’acronyme pour le Centre d’études sur les réseaux, les transports, l’urbanisme et les constructions publiques. C’est un ancien service du Ministère de l’Écologie, de l’Énergie, du Développement durable et de la Mer créé par décret n° 94-134 du 9 février 1994 (J.O. du 16 février 1994).

Il était chargé d’étudier les domaines généraux de l’aménagement public pour le compte de l’Etat ou des collectivités locales et territoriales notamment. Il a ainsi longtemps participé à l’évolution de la législation relative à l’urbanisme et l’équipement de voirie en général.

Lui-même issu de la fusion de deux services, CETUR et STU, il est finalement remplacé en 2014 par le CEREMA : Centre d’études et d’expertise sur les risques, l’environnement, la mobilité et l’aménagement.

Les coussins berlinois et normes certu, les recommandations à respecter

Le coussin berlinois est une surélévation implantée sur la chaussée. Pourquoi est-il parfois privilégié face à l’installation de dos d’âne ? Parce que contrairement aux dos d’ânes, le coussin ne s’étend pas sur la largeur entière de la chaussée : il permet ainsi aux véhicules lourds d’avoir un passage plus agréable, notamment dans le cas des transports en commun ou des véhicules de sécurités comme les camions de pompier par exemple. Les voitures sont quant à elles obligées de rouler, soit avec les roues de droite, avec les roues de gauche ou de face, sur la partie surélevée. Les motos et vélos peuvent également facilement le contourner sans danger.

L’installation des coussins berlinois CERTU nécessite aussi un marquage au sol et une signalisation horizontale et verticale adaptée.

Les caractéristiques géométriques d’un coussin berlinois CERTU

Un coussin est fait pour forcer les véhicules à ralentir : il doit donc gêner les conducteurs sans être un danger ou risquer d’abîmer les véhicules.

Les caractéristiques de fabrication réglementaire sont les suivantes :

  • Largeur recommandée au sol : entre 1,75 m et 1,90 m ;
  • Plateau : entre 1,15 et 1,25 m de largeur ;
  • Rampants latéraux : entre 30 à 35 cm de largeur ;
  • Rampants avant et arrière : entre 45 et 50 cm de largeur ;
  • Longueur : entre 3 et 4 m ;
  • Hauteur : entre 6 et 7 cm.

Info concernant les nuisances sonores d’un coussin berlinois : cela peut être dû à une hauteur trop faible du ralentisseur : il est absorbé par les amortisseurs des véhicules qui ne ralentissent pas, ce qui provoque alors un bruit lié au passage trop rapide.

Où s’installent des ralentisseurs berlinois ?

Les coussins berlinois n’ont pas d’emplacements spécifiques et ils ne sont pas interdits. La seule recommandation relative à leur lieu d’emplacement est qu’ils sont censés être installés sur voie publique. En effet, leur utilisation finale est principalement d’aménager les routes publiques pour faire ralentir la circulation sur voirie.

Voici une liste non-exhaustive d’exemples :

  • Agglomérations ;
  • Aires d’autoroutes ;
  • Lotissements ;
  • Dans les zones 30.

La mise en place de passages piétons

L’installation de passages piétons est interdite sur les coussins berlinois. Ces derniers peuvent cependant être installés de manière complémentaire pour faire ralentir la circulation aux abords des passages piétons, selon les possibilités suivantes.

Installation 1 (recommandée)

Cette première installation se fait avec une distance de 5 à 6 m entre le coussin berlinois et le passage pour piétons et le placement d’îlots pour éviter que les véhicules ne contournent le coussin. C’est l’installation la plus efficace et la plus sécurisée pour les usagers, automobiles et piétons.

Installation 2

Placement des ralentisseurs à même hauteur, toujours à 5 ou 6 m du passage piéton. Cette installation évite aussi le contournement des coussins. Cependant, l’effet de ralentissement est limité à un seul sens de circulation. Attention dans ce cas, au moins 1,2 m doivent séparer le coussin berlinois de la ligne continue mais également de la chaussée.

Installation 3

L’idée est ici d’installer les coussins berlinois à 1,2 m de la chaussée, et de les rapprocher des passages piétons dans le but de dissuader les véhicules de les contourner.

Voir notre guide d’achat des coussins berlinois.

QUI SOMMES-NOUS?

Vous souhaitez en savoir plus sur nous, sur notre savoir-faire et où nous fabriquons nos produits ?

A propos

COUSSINS BERLINOIS

SUIVEZ NOUS SUR LINKEDIN

Notre entreprise

Notre PDG

CONTACTEZ NOUS

Vous avez besoin de conseils sur nos produits ? N'hésitez pas à nous contacter, nous serons ravis de vous aider.

Contact