La balise et panneau K5B : une signalisation routière temporaire

La signalisation routière occupe une place très importante au sein du Code de la route. Les éléments de signalisation et de balisage implantés sur la chaussée permettent de limiter les risques d’accidents de la route entre usagers. Parmi cette signalisation routière se trouvent les piquets de chantier codifiés balise K5B ou panneau K5B. Il s’agit d’une signalisation de position temporaire qui prévaut sur la signalisation permanente et qui délimite une zone d’obstacle ou de chantier temporaire. La balise ou panneau K5C est un matériel aux caractéristiques bien spécifiques qui s’avère indispensable au balisage optimal de toute zone de travaux et de maintenance, pour assurer la protection et la sécurité de tous les usagers que sont les agents de travaux, les piétons et les automobilistes.

Les caractéristiques de la balise ou panneau K5B

La balise K5B est fabriquée à Qingdao en Chine, dans l’un des trois sites de production de l’entreprise Sino Concept. Le panneau K5B se présente sous la forme d’une plaque rectangle accrochée à la partie la plus haute d’un piquet qui lui sert de socle. Ces deux éléments sont assemblés et fixés grâce à des rivets pleins sous la forme de tiges cylindriques munies de têtes plates à leur extrémité. La plaque et le piquet sont tous les deux fabriqués à partir d’acier galvanisé, c’est-à-dire doté d’un revêtement de zinc. Ce procédé de fabrication assure un produit solide, durable, fiable et résistant à la rouille.

Ce piquet ultra-résistant est également simple à stocker, à transporter et à installer au vu de ses dimensions et de son poids optimisés. En effet, la balise ou panneau K5C mesure 1 mètre de hauteur et dispose d’une pointe biseautée pour une implantation rapide et simple.

La plaque, ou tôle, peut être fixée à trois emplacements différents sur le piquet. Elle peut être disposée à gauche du piquet, à droite du piquet ou bien au milieu. En fonction de l’emplacement de la plaque, la balise pourra disposer d’une double face : la double face est possible lorsque la plaque est placée à gauche ou à droite du piquet. L’avantage d’une double face est que la balise sera parfaitement visible dans les deux sens de circulation dans le cas de routes à deux voies de circulation, d’autant plus lorsque les véhicules sont amenés à circuler à une vitesse élevée.

Sur fond blanc et rouge, chaque face est munie d’un dispositif rétroréfléchissant qui permet aux automobilistes de facilement repérer la balise à toute distance de jour comme de nuit. Le film rétroréfléchissant apposé sur la face peut être de classe 1 ou de classe 2, sachant qu’un film de type 1 permet au panneau d’être visible à 80 mètres de distance et qu’un film de type 2 permet au panneau d’être visible à 250 mètres de distance. Ce dispositif rétroréfléchissant est obligatoire sur tout type de route, en agglomération et hors agglomération. Sur les routes bidirectionnelles, un revêtement de classe 1 est obligatoire, tandis que sur les routes à chaussées séparées comme l’autoroute, un revêtement de classe 2 est obligatoire.

La balise ou panneau K5B est vendu à un prix qui varie selon plusieurs critères, notamment la qualité de finition du film rétroréfléchissant et la quantité de balises ou panneaux souhaités. Pour toute information complémentaire sur le piquet K5B, ses procédés de fabrication ou pour une estimation précise et personnalisée du tarif, il est recommandé de contacter nos conseillers qui pourront établir un devis en fonctions des besoins liés à la signalisation et au balisage du futur chantier,

Sécurité routière et balisage de chantier : des éléments étroitement liés

Une zone de chantier représente un danger potentiel pour les individus qui sont amenés à s’y confronter. En France, les voiries nationales, régionales, départementales et les milieux urbains sont de plus en plus sujets à accueillir des zones de chantier. Pour assurer la sécurité et la protection des usagers de la route à proximité de ces voies en travaux, un grand nombre de signaux routiers temporaires ont été élaborés : ils sont inscrits dans le livre du Code de la route en vigueur depuis 2001. Les modalités d’implantation et d’utilisation de la balise ou panneau K5B sont définies par l’Instruction Ministérielle sur la Sécurité Routière (IISR).

Afin de limiter la menace que présente une zone de danger ou d’obstacles temporaires, la signalisation et le balisage de la zone sont indispensables. Évidemment, les conducteurs de véhicules doivent faire preuve de vigilance, ils doivent connaître le code de la route et bien savoir lire les panneaux. La signalisation routière temporaire a donc pour but d’informer les usagers de la route sur la nature et l’importance des obstacles rencontrés ainsi que leur délimitation. Cette signalisation s’organise selon un ordre très précis, elle comprend :

  • la signalisation d’approche ;
  • la signalisation de position, dont la balise ou panneau K5B ;
  • la signalisation de fin de prescription.

D’abord, la signalisation d’approche comporte des signaux d’indication, de danger, de prescription ou d’interdiction. Elle indique par exemple la nouvelle limitation de vitesse de circulation au passage dans la zone, ou encore la distance sur laquelle s’étend la zone temporaire.

Ensuite, la signalisation de position comprend éventuellement des biseaux de raccordement, suivis de signaux répétitifs qui sont placés en tant que balisage frontal et longitudinal, puis de signaux de fin de chantier. Parmi les dispositifs de balisage, on retrouve donc les balises ou panneaux K5B qui matérialisent les limites du chantier du côté où circulent les véhicules. Leur présence ainsi que celle d’autres panneaux de type K est renforcée notamment aux abords d’une intersection pour accentuer le signal de danger.

Enfin, la signalisation de fin de prescription indique aux usagers de la route que la zone de danger est terminée et marque par le biais de panneaux la fin de toute prescription préalablement imposée par la signalisation d’approche. Chaque catégorie de signalisation temporaire est caractérisée par ses propres types de panneaux, balises, panonceaux et autres signaux.

Les balises K5B sont donc impérativement accompagnées d’autres accessoires de chantier et d’un marquage au sol afin de permettre la traversée de la zone de danger en toute sécurité. Parmi la gamme de produits de signalisation et de balisage de chantier temporaire de Sino Concept, vous retrouverez des cônes ou plots de signalisation, des barrières de chantier, des sacs de lestage, des tripodes de signalisation et des feux de balisage lumineux.

Qu’il s’agisse d’un chantier sous circulation ou hors circulation, d’un chantier mobile ou statique, le matériel de balisage et de signalisation dont la balise ou panneau K5B est indispensable. Conformes au code de la route, les panneaux et balises implantés sur la chaussée assurent la protection et la sécurité des agents présents sur le chantier, ainsi que celle des conducteurs de véhicules de passage aux abords du chantier ou de toute autre zone d’obstacles temporaires.