La balise K5B : des caractéristiques et une implantation spécifiques

La balise K5B est un dispositif de signalisation routière qui participe à la limitation de la zone d’obstacles présente sur la chaussée.

Accompagné d’autres balises, de panneaux, de panonceaux et de marquage au sol, le piquet de chantier K5B permet de veiller à la sécurité des usagers de la route de passage aux abords de la zone. Il signale le danger et guide les conducteurs vers la voie de circulation à emprunter pour dévier l’obstacle.

Parmi le nombre important de signaux différents qui constituent la signalisation routière établie par le code de la route, il peut être compliqué de distinguer chaque signal. Pourtant, leurs conditions d’implantation et leurs caractéristiques physiques sont adaptées à leur fonction, afin que les usagers puissent facilement comprendre le message du signal.

La balise k5b en tant que signalisation verticale temporaire

Pour assurer la sécurité et la protection des usagers de la route sur les voies de circulation, un grand nombre d’équipements de signalisation routière ont été élaborés : ils sont inscrits dans le livre du Code de la route en vigueur depuis 2001. Les modalités d’implantation et d’utilisation des signaux routiers sont définies par l’Instruction Ministérielle sur la Sécurité Routière (IISR).

La signalisation routière comprend la signalisation verticale et la signalisation horizontale. Parmi les dispositifs de signalisation horizontale, on retrouve le marquage au sol qui comprend flèches, dessins, lignes et autres inscriptions sur la chaussée. La signalisation verticale regroupe quant à elle les panneaux, les bornes de localisation et les balises.

La forme et la couleur des panneaux définissent la signification de chaque panneau. Il est important de bien connaître la signalisation routière pour savoir lire ces panneaux et adapter sa conduite en fonction de leur signification. Parmi ces panneaux, on retrouve :

  • le panneau de danger en forme de triangle rouge et blanc ;
  • le panneau d’ordre ou prescription en forme de rond rouge et blanc pour une interdiction, ou bleu et blanc pour une obligation ;
  • le panneau d’indication en forme de carré bleu et blanc ;
  • le panneau de direction en forme de flèche ;
  • le panneau de localisation en forme de rectangle.

Les balises sont des équipements de signalisation verticale indispensables à la sécurité routière : elles guident les usagers de la route en même temps qu’elles matérialisent un danger particulier sur la chaussée. Implantées sur tout type de voies de circulation, les balises sont souvent équipées de revêtements rétroréfléchissants qui les rendent visibles facilement de jour comme de nuit.On distingue les balises de signalisation routière classique des balises de signalisation temporaire. Les balises de signalisation classiques peuvent indiquer un obstacle permanent, un virage ou encore une intersection. Les balises temporaires indiquent les limites de zones de chantier ou de tout autre obstacle uniquement temporaire .La signalisation routière temporaire a donc pour but d’informer les conducteurs de véhicules sur la nature et l’importance des obstacles à caractère temporaire rencontrés ainsi que leur délimitation. Il existe trois grandes catégories de signalisation temporaire : la signalisation d’approche, suivie de la signalisation de position puis de la signalisation de fin de prescription. La balise K5B fait partie de la signalisation de position, qui elle-même se décompose en un balisage frontal suivi d’un balisage longitudinal. Le balisage de la zone d’obstacles ou de chantier est effectué par le biais de balises ou dispositifs de type K. Le balisage longitudinal comprend majoritairement des dispositifs de type K5 :

  • la balise K5A sous forme de cône ;
  • la basique K5B sous forme de piquet ;
  • la balise d’alignement K5C ;
  • la balise de guidage K5D.

Les balises de signalisation de position sont souvent précédées de signaux tels que des panneaux d’indication, de danger, de prescription ou d’interdiction. Ces panneaux sont éventuellement accompagnés de panonceaux qui viennent compléter l’information des panneaux, avec par exemple des indications de distance sur laquelle s’étend la zone temporaire, ou encore de précision de la nature du danger. Les balises sont également souvent suivies de panneaux qui viennent indiquer aux usagers de la route que la zone de danger est terminée et marquent la fin de toute prescription préalablement imposée par la signalisation d’approche.Les balises K5B se distinguent donc des autres balises par leur caractère temporaire et par leur emplacement spécifique sur la chaussée vis-à-vis des autres équipements de signalisation. D’autres critères entrent également en jeu dans la distinction de ce type de balise.

Des caractéristiques spécifiques qui la distinguent des autres balises

Les balises de signalisation routière permanente prennent des formes et couleurs diverses et variées. La balise K5B constitue un signal de position qui se différencie par sa forme, sa couleur et ses dimensions.

Bien qu’elles aient toute la même fonction de balisage longitudinal dans le cadre de la signalisation de position, les balises de type K5 sont repérables individuellement grâce à leurs caractéristiques spécifiques. La balise K5B prend la forme d’un piquet, tandis que la balise K5A est en forme de cône, la balise K5C en forme de rectangle surélevé et la balise K5D en forme de poteau circulaire.

Concernant les couleurs qu’elles arborent, les balises de type K5A, K5B, K5C sont similaires de par une alternance de rouge et de blanc. La balise K5D est quant à elle jaune et blanche. Les balises K5A, K5B et K5D sont toutes dotées de bandes horizontales alors que celles de la balise K5C sont inclinées à 45° en direction de la voie libre à la circulation.

Les balises K5B fabriquées par Sino Concept mesurent 1 mètre de hauteur. Les dimensions des équipements de signalisation et de balisage de chantier sont modifiables sur demande du client. En plus des possibilités de sur-mesure, le revêtement rétroréfléchissant disposé sur la plaque du piquet est disponible en deux classes différentes selon la distance à laquelle devra être visible la balise K5B. Quel que soit le niveau de rétro-réflexion, ce revêtement reste obligatoire sur tous les types de routes et pour tous les signaux implantés. Le piquet de chantier dispose d’une double face qui lui permet d’être parfaitement visible depuis les différentes voies de circulation, d’autant plus lorsque les véhicules sont amenés à circuler à une vitesse élevée.

La balise K5B est donc un dispositif de signalisation verticale temporaire qui se différencie des autres balises notamment par ses conditions d’implantation sur la chaussée et ses caractéristiques physiques spécifiques. Cependant, toutes les balises ont pour objectif commun d’assurer la sécurité des agents et des conducteurs de véhicules de passage aux abords de la zone d’obstacles et de danger. Elles indiquent aux usagers de la route la voie de circulation à emprunter et fonctionnent comme barrières entre les véhicules et les obstacles présents sur la chaussée.

Voir notre guide d’achat des piquets de chantier.

QUI SOMMES-NOUS?

Vous souhaitez en savoir plus sur nous, sur notre savoir-faire et où nous fabriquons nos produits ?

A propos

PIQUETS ET BALISES K5B

SUIVEZ NOUS SUR LINKEDIN

Notre entreprise

Notre PDG

CONTACTEZ NOUS

Vous avez besoin de conseils sur nos produits ? N'hésitez pas à nous contacter, nous serons ravis de vous aider.

Contact