Comment compléter l’installation de barrières extensibles ?

La barrière de chantier extensible assure la sécurité d’un chantier et vient renforcer les mesures de protection prises par l’entreprise de travaux publics.

Facilement mis en place, ces produits extensibles font partie du dispositif obligatoire de prévention des chutes et accidents inhérents à la présence d’un chantier sur la voie publique.

Si l’installation de telles barrières extensibles en acier couvre en partie la mise en sécurité des biens et des personnes, elle peut être complétée par l’utilisation d’un équipement complémentaire de protection et de signalisation des travaux.

Quel dispositif améliore la sécurité d’une barrière extensible ?

La barrière extensible acier est adaptée aux chantiers mobiles. Légère et robuste à la fois, son système d’ouverture et de fermeture en fait le dispositif idéal pour assurer la sécurité d’un chantier en cours. Son transport est optimisé par un conditionnement réduit, facilitant le stockage de la barrière extensible droite ou de regard. Elle peut ainsi être rangée dans une armoire en hauteur ou rester dans le véhicule de l’entreprise pour une utilisation quotidienne.

La barrière extensible acier peut être complétée par une gamme de produits d’équipement adaptés à la protection et à la sécurité du chantier. Nous allons découvrir, sur cette page, quel modèle pratique et fiable peut être employé à cette fonction. Parmi ceux-ci on trouve les :

  • cônes de signalisation ;
  • balises K5C ;
  • sacs de lestage ;
  • piquets de chantier ;
  • tripodes de signalisation.

Ces équipements sont aujourd’hui incontournables dans la signalisation temporaire d’un chantier.

Cône de signalisation et chantier en cours

Les cônes de signalisation, autrement appelés cônes de Lübeck, sont en matière plastique. De forme conique et de couleur orange et blanc, certains modèles sont lestés pour une grande résistance au vent. Ils assurent parfaitement la signalisation d’un chantier mobile. Leur couleur vive attire également l’attention et prévient nombre d’accidents.

Les cônes de signalisation sont disponibles en plusieurs hauteurs et poids, selon leur zone d’intervention. Ils permettent ainsi de :

  • délimiter une zone de chantier mobile ;
  • réduire une partie de la chaussée lors de travaux ou d’un accident ;
  • alerter en cas d’accident ;
  • prévenir la présence d’un objet tombé sur la chaussée ;
  • protéger les ouvriers d’un chantier.

Ces cônes peuvent également être disposés au sol autour d’une barrière extensible de regard acier, pour protéger le chantier d’un passage trop rapproché des véhicules.

Chaque type de cône est adapté à une utilisation précise. Ainsi, le cône de signalisation K5A de 30, 50 et 75 cm est parfait pour une utilisation en extérieur pour des chantiers de courte ou moyenne durée. Il est également appelé K5A, est non lesté et dispose de deux bandes réfléchissantes.

Le cône de signalisation de 50 et 75 cm lesté est adapté à une utilisation en extérieur pour des chantiers de moyenne ou longue durée. Il est maintenu au sol par un socle lesté qui lui permet de résister au vent. Ce modèle est le plus employé sur la chaussée, notamment lors de travaux sur les autoroutes. Il aide à délimiter les voies de circulation, mais également de protéger un chantier mobile doté d’un dispositif de protection avec une barrière de sécurité extensible.

Balise k5c et protection d’un chantier

La balise K5C est un équipement rétroréfléchissant en matière plastique qui se positionne sur un socle lesté appelé plastobloc. Ce produit, tout comme le cône de Lübeck, délimite un chantier mobile ou indique un rétrécissement momentané d’une chaussée. Cette signalisation verticale appartient au dispositif de prévention des accidents et d’indication d’un risque potentiel aux usagers de la route.

Ce système de signalisation peut être également employé pour indiquer un trou dans la chaussée et venir protéger la mise en place d’une barrière extensible d’un chantier mobile en cours.

La balise K5C Sino Concept est composée de :

  • bande verticale plastique dotée de bandes réfléchissantes ;
  • poignée de transport ;
  • ergots d’empilage pour stockage.

Elle ne contient aucune partie métallique dangereuse en cas d’accident et devra être installée sur un plot lesté adapté au type de la balise K5C.

Sac de lestage pour maintien des équipements de signalisation

Les panneaux de chantiers, les barrières extensibles droites, les barrières extensibles de regard, les barrières classiques et les grilles de chantier ont parfois besoin d’être lestés temporairement pour assurer la sécurité des biens et des personnes durant l’exécution d’un chantier. S’il existe des socles de lestage, des plastoblocs, ou des plots en bétons adaptés aux différents types de barrières, il est toujours utile de posséder des sacs de lestage pour parfaire la sécurité et la protection d’un chantier.

Un sac de lestage est de couleur orange pour une visibilité maximale. Le sac est fabriqué en toile enduite épaisse et d’une double couture pour la sécurisation de son contenu. Il peut ainsi être chargé de sable ou de cailloux et être facilement déposé sur l’équipement de chantier à lester. Il est muni d’une poignée de transport et peut être chargé sur un chariot de transport à roulettes pour un déploiement plus rapide sur le chantier à protéger.

Une barrière extensible est livrée sans sac de lestage. Il est cependant facile de déposer un sac autour de chaque pied pour assurer le maintien au sol de la barrière.

Signalisation et balisage avec des piquets de chantier k5b

Ces piquets viennent signaler et baliser un chantier mobile ou fixe. Ils peuvent également être utilisés pour rétrécir temporairement une chaussée en travaux. Ce dispositif de signalisation assure la sécurité des personnes travaillant sur le chantier et alerte visuellement les usagers de la route, d’un danger potentiel.

Les piquets de chantier sont composés de :

  • un piquet métallique en cornière galvanisé ;
  • une plaque métallique sur laquelle est collée du film rétroréfléchissant ;
  • une bande réfléchissante de couleur rouge et blanc, symbole de travaux ;
  • une pointe biseautée du piquet pour sa fixation dans le sol.

Certains modèles de piquets de chantier K5B peuvent être dotés de bandes rétroréfléchissantes recto verso pour une visibilité accrue des deux côtés du sens de circulation ou pour avertir de la présence d’un chantier protégé par une barrière de sécurité extensible.

Tripode de signalisation d’un chantier temporaire

Apparenté au triangle de signalisation des véhicules, les tripodes de chantier permettent d’alerter de la présence d’un chantier en cours ou d’une personne présente sur la chaussée. Ce panneau de signalisation est composé de trois pieds sur lesquels est tendue une toile PVC plastique résistante aux UV et aux conditions climatiques. Il peut ainsi signaler un chantier mobile et le mettre en sécurité. Cette signalisation permet, entre autres, d’indiquer un chantier en cours après un virage, sur un parking ou aux abords d’un croisement dangereux.

Pratique à transporter comme la barrière extensible de chantier, le tripode de signalisation est pliable et déplaçable d’un chantier à un autre. Il dispose d’une triple indication ou d’une recommandation : flèche d’indication de sens de circulation, reproduction du panneau travaux et du panneau d’alerte danger, matérialisé par un point d’interrogation.

L’installation d’une barrière extensible nécessite des précautions particulières autour du chantier protégé. Installer un ensemble de cônes, de balises K5C, de piquets de chantier, de sacs de lestage ou un tripode de signalisation est donc plus que recommandé pour la mise en sécurité du chantier, des personnes et du personnel.

QUI SOMMES-NOUS?

Vous souhaitez en savoir plus sur nous, sur notre savoir-faire et où nous fabriquons nos produits ?

A propos

BARRIERES DE CHANTIER EXTENSIBLES

SUIVEZ NOUS SUR LINKEDIN

Notre entreprise

Notre PDG

CONTACTEZ NOUS

Vous avez besoin de conseils sur nos produits ? N'hésitez pas à nous contacter, nous serons ravis de vous aider.

Contact