Bien choisir sa barrière extensible droite et barrière extensible de regard

Un chantier mobile demande la mise en place d’une protection de la zone de travail. Le balisage du chantier est impératif pour prévenir tout risque de chute ou d’accident, que le chantier soit situé en ville, en campagne ou à proximité d’un bureau ou d’un magasin. Les responsables de chantier doivent avoir à disposition des barrières adaptées aux types de travaux réalisés.

Cet équipment peut être une barrière de chantier extensible droite, des barrières réglables de regard, des panneaux métalliques de clôture, des grilles en acier, des bandes de balisage (appelées aussi rubalise) ou des panneaux de signalétique (appelés aussi panneaux temporaires de chantier).

La gestion de ces accessoires de signalisation est un poste important puisqu’un accident peut engager la responsabilité de l’entreprise. Ainsi, une grille acier ou une barrière extensible doit être facilement mise à disposition des équipes pour une installation rapide sur la zone concernée.

Quels sont les différents types de barrières et de protection d’un chantier ?

Les barrières, panneaux et grilles sont les principaux produits de protection d’un chantier. Les barrières de sécurité sont directement posées au sol ou fixées à un poteau selon les modèles. D’autres barrières de protection, comme la barrière extensible, sont indépendantes et se déploient facilement pour protéger un regard ou un chantier mobile.

La barrière extensible droite

Comme son nom l’indique, la barrière extensible droite est en acier ou en plastique. Elle est escamotable et autonome et se range dans le véhicule de chantier où elle occupe peu de place. De hauteur et de longueur variables, elle est idéale pour les travaux sur chantier mobile où l’entreprise peut ainsi assurer la sécurité de la zone sur laquelle elle réalise les travaux. Les testeurs de matériel de chantier donnent la barrière extensible en acier comme plus résistante, mais d’un poids plus lourd que la barrière plastique.

Le choix entre les deux barrières se fera selon :

  • l’utilisation fréquente ou non de la barrière extensible : la barrière acier a une durée de vie plus longue ;
  • l’emploi en intérieur ou en extérieur : la barrière plastique convient parfaitement pour des travaux intérieurs ;
  • le besoin de créer une zone de sécurité et de signalisation importante : la barrière extensible acier est adaptée aux plus grandes zones de protection.

Le prix de cet équipement est sensiblement le même, il peut néanmoins varier selon les options : platine au sol adaptable, présence d’un panneau publicitaire au nom de l’entreprise ou possibilité de fixer un côté de la barrière extensible au mur.

La barrière extensible droite est de coloris rouge et blanc. Ce choix de coloris assure une bonne visibilité du chantier, surtout lorsque le chantier a lieu près d’un bureau ou d’un magasin où la présence de passants est importante.

La barrière extensible de regard

La barrière extensible de regard est formée de 4 côtés réglables en longueur. Elle peut assurer la sécurité d’une zone de 1,50 m², notamment de nuit après installation sur le chantier de luminaires de signalisation. La barrière met en sécurité les chantiers et travaux de toute nature :

  • pose de câbles de fibre optique ;
  • intervention sur canalisations ;
  • trou à réaliser dans le sol ;
  • relevés de compteurs ;
  • installation d’une grille ou d’un regard.

Elle peut également être utilisée en intérieur pour protéger une zone de sol dégradée d’un centre commercial ou lors d’un chantier de raccordement de câbles de fibre optique, de câbles électriques ou de téléphone au sein d’un bâtiment en construction.

La barrière de regard assure à la fois la sécurité des accès pour le personnel d’un bureau ou d’un magasin et celle des ouvriers présents sur le chantier.

La règlementation de la barrière de chantier et les obligations de l’entreprise

L’installation d’une barrière droite extensible de chantier ou de regard est obligatoire dès lors que la zone de travaux se situe sur la voie publique. L’entrepreneur doit effectuer une demande d’autorisation d’utilisation du domaine public qu’il adressera au service de gestion de la voirie de la ville concernée au minimum 10 jours avant l’installation de la barrière. Selon la nature du chantier, il pourra être exigé un Plan d’Installation de Chantier (PIC) qui précisera la nature des barrières ou du modèle de grille acier utilisé.

Les modèles de barrières de chantier doivent tous répondre à des normes. Elles mesurent en général un mètre de hauteur pour une longueur maximale de moins de trois mètres. L’entreprise doit donc être attentive au choix de son matériel de chantier mobile pour des raisons évidentes de sécurité.

Il est également important de noter que la commune ou le donneur d’ordre peuvent missionner un contrôleur sécurité chargé de vérifier la conformité de l’installation et son absence de dangerosité tant pour les passants que pour le personnel du chantier.

Les caractéristiques de la barrière extensible droite ou de regard

Cette barrière extensible de protection des accès en acier est adaptée au chantier mobile. Cela signifie que sa fabrication prend en compte sa facilité d’installation et de démontage. Une barrière extensible en acier doit faire l’objet d’une fabrication soignée pour éviter tout incident au cours de sa manipulation. La vérification de plusieurs éléments de la barrière doit être effectuée avant son achat. Lors d’un achat par correspondance, la fiche technique livrée avec la barrière extensible droite ou de regard comprendra certaines précisions sur les matériaux et leur traitement.

Ainsi, on accordera une attention toute particulière aux différents éléments composant la barrière extensible :

  • pièces acier soudées : les soudures doivent être propres et soignées. Aucune partie saillante ou coupante ne doit être présente sur la barrière ;
  • signalétique rouge et blanc : la barrière de chantier doit être recouverte d’un revêtement thermolaqué rouge et blanc qui protège la barrière contre les chocs et les éléments climatiques, dont les UV ;
  • coloris jaune et noir : vérifier la possibilité d’avoir un revêtement thermolaqué noir et jaune qui est le coloris réservé à une utilisation industrielle ;
  • rivets de jonction des fer-plats croisés en acier : les rivets sont de préférence en acier renforcé pour une plus grande résistance aux multiples manipulations. Ils ne doivent présenter aucun point de rouille ni dégradation qui pourrait endommager rapidement la barrière extensible ;
  • système de fermeture : il doit être facile à mettre en œuvre et ne pas avoir de résistance à la manipulation. Il est composé d’un crochet en acier que l’utilisateur rabat sur un ergot fixe de la barrière extensible. ;
  • pieds antidérapants ou platine sol : les pieds de la barrière extensible droite ou de regard doivent être antidérapants. Le modèle de barrière peut également être prévu pour la fixation de chaque pied sur une large platine posée au sol pour une plus grande stabilité, notamment en cas de vent.

Comme nous venons de le voir, le choix de sa barrière extensible dépend de son utilisation. L’avantage de la barrière extensible est son faible encombrement et sa facilité de rangement dans un véhicule de livraison ou de chantier. Solide et fiable par ses éléments en acier, elle accompagne le personnel d’un chantier mobile tout au long de ses déplacements.

QUI SOMMES-NOUS?

Vous souhaitez en savoir plus sur nous, sur notre savoir-faire et où nous fabriquons nos produits ?

A propos

BARRIERES DE CHANTIER EXTENSIBLES

SUIVEZ NOUS SUR LINKEDIN

Notre entreprise

Notre PDG

CONTACTEZ NOUS

Vous avez besoin de conseils sur nos produits ? N'hésitez pas à nous contacter, nous serons ravis de vous aider.

Contact