Le déplacement et l’entreposage de la signalisation K5C

La balise k5c (ou panneau K5C) est utilisée notamment par les entreprises de travaux, les sociétés d’autoroute, les employés communaux, etc. Quel que soit leur usage, ces balises doivent être régulièrement transportées, puisqu’elles ont vocation à signaler un danger temporaire.

Elles doivent donc également disposer d’un lieu de stockage adapté lorsqu’elles ne servent pas de balisage sur un chantier.

Pour faciliter le stockage et le transport, les concepteurs de ce type de panneaux ont imaginé diverses solutions, répondant majoritairement à des problématiques pratiques et économiques. On fait le point sur les atouts indiscutables de la balise K5C et sur les caractéristiques spécifiques de certains modèles, qui les rendent encore plus maniables et simples à ranger !

Pourquoi est-il important d’optimiser le stockage et le transport des panneaux k5c et plastobloc ?

Lors de travaux conséquents qui imposent de bloquer une grande partie d’une voie routière, il est souvent nécessaire d’utiliser des dizaines de balises K5C pour signaler correctement le danger. Il faut donc pouvoir disposer d’un grand nombre de balises, sans pour autant qu’elles deviennent encombrantes.

En effet, les camions destinés au transport et à la pose de la signalisation de chantier sont généralement des fourgons, qui ne disposent pas d’un espace illimité pour accueillir les panneaux.

Même s’ils peuvent être complétés par un dispositif de porte-panneaux ou d’une remorque, il est donc préférable d’optimiser l’espace afin de faciliter le travail des agents et d’éviter un trop grand nombre d’aller-retour entre la zone de stockage et le chantier.

La problématique est d’ailleurs la même sur les lieux de stockage : certains entrepôts étant de taille restreinte, mieux vaut réussir à optimiser le rangement pour que l’ensemble des panneaux puissent y être stockés.

L’objectif est aussi financier, car bien souvent, moins l’entrepôt est grand, moins son loyer sera élevé. Pouvoir ranger tous les panneaux de sorte qu’ils prennent un minimum de place au sol est donc essentiel.

Ranger et transporter convenablement les balises K5C est aussi une manière de garantir leur longévité. En effet, les bandes apposées sur les panneaux garderont plus longtemps leurs propriétés réfléchissantes si elles ne sont pas soumises à des rayures, à des chocs, etc. Pouvoir les stocker en évitant tout frottement ou risque de chute est donc nécessaire, bien que la durée de vie minimale de ces panneaux soit garantie par des normes (7 ans pour les balises K5C de classe 1 et 10 ans pour celles de classe 2).

Sur le lieu de stockage, il faut par ailleurs prêter attention à l’éventuel rayonnement d’UV sur les balises. Même si le film réfléchissant est censé bien résister aux rayons du soleil, moins il y sera exposé, plus longtemps il restera en bon état. Et garder le plus longtemps possible des panneaux dans un état satisfaisant procure plusieurs avantages :

  • des économies financières, puisqu’il sera moins souvent nécessaire de renouveler le parc de balises K5C ;
  • une efficacité du dispositif de signalisation, avec une visibilité suffisante pour alerter au loin les usagers et ainsi garantir la sécurité de tous ;
  • une protection contre les risques sur le plan pénal, car en cas d’accident sur une zone où les panneaux sont en mauvais état, les entreprises ou collectivités ayant pour mission la mise en place des panneaux peuvent être poursuivies.

En quoi les panneaux k5c sont-ils particulièrement faciles à transporter et à ranger ?

Si elles se ressemblent toutes à première vue, les balises d’alignement K5C peuvent en réalité différer d’un fournisseur à l’autre. Dimensions, poids, fonctionnalités : il existe une gamme relativement variée de balises, qui sont plus ou moins pratiques à utiliser au quotidien.

Les atouts et les limites des balises K5C et plastobloc

On note quelques avantages similaires à tous les modèles de panneaux K5C sur le marché :

  • la balise de signalisation K5C est peu encombrante et donc facile à stocker : ses dimensions varient entre 1 et 1,3 mètre de hauteur, 25 et 30 cm de largeur et 4 et 6 cm d’épaisseur ;
  • le poids d’une balise de chantier K5C, fabriquée en plastique, permet de la soulever et de la déplacer facilement : elle n’excède pas 3 kg ;
  • les modèles ayant des bandes réfléchissantes sur chaque face assurent la visibilité des deux côtés de la voie, ce qui est obligatoire sur les routes bidirectionnelles, et qui permet d’utiliser un seul panneau pour deux indications, pour un gain de place dans le fourgon et sur le lieu de stockage.

Bien entendu, malgré ces avantages, il faut aussi penser au poids et à l’encombrement des supports. En effet, pour la fixation d’une balise temporaire K5C, il est indispensable d’utiliser un socle. Il s’agit généralement d’un support en matériau recyclé dit « Plastobloc », lesté, qui pèse donc plus d’une vingtaine de kilos. De plus, il faut être vigilant face aux balises K5C ultra légères, qui sont certes intéressantes d’un point de vue pratique, mais qui peuvent aussi être de qualité moindre.

Les petits plus pour un transport et un stockage plus aisés

À ces caractéristiques communes s’ajoutent quelques particularités, que beaucoup de fabricants proposent, mais qui sont plus ou moins abouties.

Ainsi, on trouve parfois un système de poignée grip, qui facilite la préhension et donc le déplacement des balises. On pourrait penser qu’il ne s’agit que d’un détail, mais pour les agents qui utilisent quotidiennement ce type de balisage, c’est un réel gain de temps et une façon de faciliter leur travail.

Du côté du stockage, quelques petites options peuvent également s’avérer bien utiles. Par exemple, la présence d’ergots de centrage anti-dérapants permet d’empiler aisément les balises, sans risque qu’elles tombent. On peut par ailleurs trouver des balises K5C munies d’un système de gerbage autobloquant, qui va renforcer la stabilité des piles de panneaux. De cette façon, il est aisé de gagner de la place en positionnant toutes les balises les unes sur les autres, sans abîmer le film réfléchissant rouge et blanc.

Les équipements pour un rangement et un déplacement optimal des panneaux K5C

Pour éviter de poser les balises à même le sol et afin de garantir un stockage idéal, plusieurs types de produits sont destinés à leur stockage. Celui que l’on retrouve le plus souvent est le râtelier de rangement. Il s’agit d’une structure métallique conçue pour accueillir les balises, qui sont alors empilées sur plusieurs étages. Optimisation de l’espace, sécurité et facilité de rangement : c’est un équipement très utile dans un entrepôt pour les panneaux de chantier.

Pour le transport, surtout lorsqu’il y a de nombreux panneaux à poser, l’utilisation d’une remorque porte-panneaux peut aussi s’avérer indispensable. Polyvalente, elle n’est pas uniquement destinée aux balises K5C. Mais elle peut tout à fait accueillir ces panneaux verticaux, en complément d’autres éléments de signalisation pour les chantiers, de type barrière, panneau de danger, cône et autres accessoires en tous genres.

QUI SOMMES-NOUS?

Vous souhaitez en savoir plus sur nous, sur notre savoir-faire et où nous fabriquons nos produits ?

A propos

PANNEAUX ET BALISES K5C

SUIVEZ NOUS SUR LINKEDIN

Notre entreprise

Notre PDG

CONTACTEZ NOUS

Vous avez besoin de conseils sur nos produits ? N'hésitez pas à nous contacter, nous serons ravis de vous aider.

Contact