Installer des barrières de ville pour empêcher les stationnements

Presque tous les établissements publics, qu’il s’agisse d’un immeuble de bureaux, d’universités ou d’administrations, disposent de barrières urbaines.

Elles sont installées pour assurer la sécurité et la protection des usagers dans les espaces publics. Dans notre article à quoi sert une barrière de ville, nous expliquons que ces dernières peuvent être installées près des établissements ou sur les trottoirs pour protéger les usagers.

Mais elles peuvent aussi aider à limiter les stationnements intempestifs sur les espaces pour piétons.

Où et comment installer des barrières anti-stationnement ?

Installées autour des établissements publics, les barrières de ville sont devenues un outil indispensable contre le stationnement.

L’installation des barrières urbaines favorise la sécurité des piétons et réduit le nombre de stationnements indésirables. Et le premier critère auquel il faut porter attention lors de l’installation des barrières est le type de surface :

  • Installation sur surface souple : on parle ici une installation sur l’herbe ou la terre. Sur les projets d’aménagements urbains à surface souple, l’emplacement où les barrières seront fixées peut être moins stable que sur les surfaces dure. Les trous au sol doivent alors être plus profonds et l’utilisation de plus de béton est obligatoire pour assurer une installation stable.
  • Installation sur surface dure : si la finition de surface dure est en béton ou enrobé, les barrières urbaines peuvent être installées sur platine directement au sol. Elles peuvent aussi être fixées par scellement dans des trous creusés à cet effet. S’il s’agit d’une nouvelle construction, les barrières doivent être installées une fois que le tarmac de base a été posé et avant la couche de roulement. Idéalement, les trous des barrières doivent être remplis de béton pour déterminer où le béton affleure le haut de la couche de base.

Conséquence des mauvais choix d’emplacement des barrières de ville

La perception générale du public est que les barrières de ville rendent les rues plus sûres. Cependant, ce n’est pas toujours le cas si elles sont mal installées et parasitent les espaces urbains.

Ainsi, il est conseillé de suivre les conseils suivant en terme d’aménagement de voirie :

  • Espacer les barrières de manière à ne pas créer un « mur » de barrières de trottoir : nous recommandons de plutôt alterner des barrières de ville avec des potelets anti-stationnement pour un aménagement urbain plus aéré ;
  • Si elles participent à faire respecter les zones de stationnement, les barrières de ville s’installent peu sur voies privées. Il est alors possible d’installer des barrières anti-parking.

La polyvalence des barrières de ville pour un aménagement urbain complet

Si les barrières de ville permettent de protéger les établissements publics, et surtout les piétons aux alentours, elles peuvent également être utilisées pour des aspects complémentaires. Pour tout projet nécessitant l’achat de mobilier urbain ou la mise en place de barrières de ville, n’hésitez pas à nous contacter.

QUI SOMMES-NOUS?

Vous souhaitez en savoir plus sur nous, sur notre savoir-faire et où nous fabriquons nos produits ?

A propos

BARRIERES VAUBAN

SUIVEZ NOUS SUR LINKEDIN

Notre entreprise

Notre PDG

CONTACTEZ NOUS

Vous avez besoin de conseils sur nos produits ? N'hésitez pas à nous contacter, nous serons ravis de vous aider.

Contact